54 LOGEMENTS / ZAC Les Acquets – LE RHEU (35)


Maître d’ouvrage : BOUYGUES IMMOBILIER
Programme :  ACCESSION LIBRE ET LOCATIFS
Coût : 3 629 630 euros HT
SP : 3 384 m2
Equipe : ABEIL (VRD) / ARES CONCEPT (BE structure) / ALBDO (BE fluides) / ATEC (économiste)
Phase : Livré en 2020
Niveau de performance : RT 2012 / NF HABITAT HQE
Mission : complète base loi MOP

« L’urbanité à la campagne »

Le projet des Acquêts 3, connu sous le nom commercial de Quadrille, est né de l’envie de proposer de vivre autrement la densité de logements lorsqu’ils s’installent dans une commune périurbaine. Faire le choix de vivre au Rheu, c’est choisir de vivre autre chose que le centre d’une ville, c’est vouloir retrouver la qualité d’espace que peut apporter la proximité de la campagne avec tous les services urbains de proximité.

Pour répondre à ce besoin de logements “différents” entre la maison et le collectif, nous avons proposé une organisation urbaine et architecturale pensée comme un village ce qui veut dire qu’il doit fonctionner comme un tout malgré sa décomposition. Les pleins (bâtiments) autant que les vides (espaces en négatif) sont tous pensés dans cette idée de faire fonctionner un “vivre ensemble” où chacun trouve l’intimité indispensable.

La programmation se compose de 54 logements répartis en 7 maisons et 47 logements.

Les 7 maisons posées à l’Est de la parcelle créent la transition nécessaire avec les collectifs voisins. Mitoyennes, elles proposent dans leur forme et leur extension vers le jardin des volumes créant cette intimité.  Les 47 logements sont répartis dans 4 bâtiments organisés en quinconce autour d’une placette qui devient la centralité des circulations et des connexions vers les différentes micro-architectures de services communs.

L’architecture de ces volumétries sert le parti pris urbain, ainsi toutes les toitures descendent vers la placette ce qui donne un sens à la volumétrie globale de l’extérieur vers l’intérieur. Les cassures de l’égout permettent le renvoi à la forme de pignon voisin. Ce jeu d’alignement et d’absence dessine un volume en forme d’agora carré dont le cœur devient la place du “village”.

Tous les logements sont traversants et ils s’orientent de manière à supprimer les vis à vis.  Cela rend donc possible la densité nécessaire tout en conservant l’intimité de chaque unité habitée. Les modénatures en treillis de bois, au-delà d’imprimer une forte présence, permettent de redessiner cette volumétrie simple en clarifiant l’image urbaine. Dans le détail, elles offrent la possibilité de créer des transparences et d’animer les façades à l’échelle de l’homme. Elles sont aussi propices au développement de végétaux et favorisent la biodiversité en permettant la nidification.

Ce projet qui vient clore la ZAC des Acquêts de la commune du Rheu imprime cette idée que l’on peut densifier tout en respectant une qualité de vie propre à ces bourgs périurbains de la “ville archipel” rennaise.

CREDITS

Photographies : Luc Boegly 

pinterest
testPin on PinterestShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn