10 MAISONS POSITIVES (BEPOS*) – Etival Lès Le Mans (72)


(*Batiment a energie positive)

 

Maître d’ouvrage : SARTHE HABITAT

Programme : INDIVIDUELS LOCATIFS

Coût : 1 734 400 euros HT (2 117/m2)

SHAB : 819 m2

Equipe : A+B (architectes associés) / ASTEC (BE TCE) / HINOKI (BE thermiques)

Phase : livré (septembre 2013)

Niveau de performance : BEPOS, label H&E profil A

Mission : Complète Base Loi MOP + OPC + Etudes Thermiques + DPE

Le programme se développe sur une parcelle en longueur, située dans une zone pavillonnaire, en périphérie du village d’Etival-lès-Le Mans : le dernier espace constructible avant les zones agricoles. 

Notre intervention a consisté à utiliser les obligations du programme comme un atout pour renforcer l’intimité de chaque maison ; à réduire les contraintes de proximité et de mitoyenneté liées à la

densité du programme ; et à produire une forme qui permette davantage aux habitants de se sentir chez eux, d’avoir un jardin sans visibilité directe sur le voisin. L’autre objectif du programme était technique : le niveau passif voulu par la maîtrise d’ouvrage.

Si la forme urbaine donne le sentiment de constructions en continuité, l’organisation « en peigne » de l’ensemble ménage l’unité de chaque maison. Le fait qu’ici « tout le monde regarde dans le même sens » (vers le sud) supprime les questions de co-visibilité. A cet effet aussi, les distances entre les maisons sont calculées pour que les ombres portées ne soient pas subies.

Les entrées se font par un seuil de transition marqué par un portillon donnant sur un jardin. Les façades en mitoyenneté ont fait l’objet d’un soin particulier et — comme tous les rez-de-chaussée — sont traitées en bois. Le bardage horizontal à claire-voie agit comme un « piège acoustique » qui augmente l’intimité des terrasses. Tout est ici mis en œuvre pour protéger l’espace privé.

La variation des typologies crée la variation architecturale de l’ensemble. A partir d’un même plan de base (T3), le programme développe — par ajouts de « plugs » — quatre typologies de maisons (T3, T4 et T5) de plain-pied ou avec un étage. Les volumes des étages sont traités en zinc pré-patiné foncé — une teinte proche de la terre-cuite sombre des toits environnants.

Six mois après la livraison, la performance thermique du programme a été mesurée : les résultats attestent de maisons très peu énergivores.

CREDITS

Photographies : Alexandre Wasilewski,  AWPA

 

 

 

pinterest
testPin on PinterestShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn